ASPECT PSYCHO-COMPORTEMENTAL

 

   contacter : ictgds@hotmail.com

 

L' ICTGDS, dans sa structure actuelle, s’attelle prioritairement au travail conséquent qu’est celui  d’organiser les archives laissées par Madame Godelieve DENYS-STRUYF, ceci dans le but de transmettre l’essence de sa méthode au travers de la  publication de ses écrits personnels.                                            

 

L'aspect fondamental de la méthode GDS apprend accompagner le corps bien portant dans le but d'appliquer la méthode sur soi-même, ses proches et avec ses élèves dans les cours d'éducation posturale et gestuelle. Le point de vue est d'ordre préventif.

 

La méthode G.D.S. met l’accent sur un travail sur soi, sur la prévention et, à ce titre, les cours sont ouverts à tous.  Cette approche met également en lumière les bases de la méthode G.D.S. qui sont : le langage du corps, le comportement, la notion de terrain prédisposant. Les chaînes musculaires y trouvent leur place dans le cadre d’un fonctionnement et d’une coordination optimale.
 

La Méthode G.D.S. a été élaborée à partir des années ‘60 par Madame Godelieve Denys-Struyf, kinésithérapeute et ostéopathe belge.

Son sens aigu de l’observation, renforcé par sa formation d’artiste portraitiste, lui a permis de définir et de progressivement ajuster une méthode globale de kinésithérapie qui intègre le fonctionnement du corps et ses liens indissociables avec le comportement psychologique.

La Méthode G.D.S. est une approche tant préventive que thérapeutique qui base ses interventions sur la notion fondamentale du terrain prédisposant. L’auteur a mis en évidence 6 familles de muscles qui sont les outils de l’expression psycho-corporelle. Le corps forme une unité dont toutes les parties sont interdépendantes, les muscles et leurs enveloppes organisées en chaînes les relient entre elles.

Nos émotions, nos sentiments, notre manière d’être et notre vécu s’expriment au travers de ce système qui influence nos gestes et notre posture et nous situe dans une communication non verbale avec l’environnement : c’est ce que nous appelons le langage parlé du corps.

Les familles musculaires, quand elles sont souples et bien accordées, assurent notre unité et notre adaptabilité pour faire face aux nécessités de la vie.
 

Dans l’excès, ces familles peuvent devenir chaînes de tension myo-fasciales emprisonnant le corps dans une attitude rigidifiée.

Ce phénomène, lorsqu’il se répète et se prolonge dans le temps, marque le corps d’empreintes spécifiques et détermine de manière progressive une cascade de dysfonctions articulaires.

On passe alors de la physiologie d’un langage parlé du corps à la pathologie d’un langage gravé, d’où résulte un terrain fragilisé.

En suivant un fil conducteur propre à la Méthode G.D.S., l’approche psycho-comportementale propose un processus d’unification de la personne, qu’il s’agisse d’un enfant ou d’un adulte. A partir d’un travail corporel et de mises en situations, de jeux et de rejeux, elle permet de restaurer et de renforcer une construction fragilisée par le vécu.
 

Par le biais d’expériences innovantes, d’un travail sur soi et d’une prise de conscience comportementale et corporelle, cette approche propose aux kinésithérapeutes comme à tout un chacun, une intégration vécue des six fondements corporels, psychiques et comportementaux que concrétise la posture, ainsi que des pistes créatives vers une meilleure gestion de soi et de son utilisation corporelle.

 

© GDS

 

 

 
 

based on Pollen CMS